TU ES COACH ? COACH EN QUOI ?

February 14, 2018

 

Bonjour à toutes et tous,

 

J'ai envie de partager avec vous un questionnement sur la fonction de coach. En effet, suite à plusieurs échanges de ce type :

 

« Et toi, tu fais quoi dans la vie ? - Et bien je suis coach professionnel ! »

 

...j’ai eu droit à de nombreuses réactions de la part de mes interlocuteurs :

 

-         Les miroirs :

« oui moi aussi je fais du coaching dans mon boulot » (ça m’intéresse !)

 

-         Les déçus :

« ouais le coaching c’est n’importe quoi, moi aussi j’ai fait appel à un coach, et il m’a très mal conseillé » (conseillé ? vous êtes sûr ?)

 

-         Les confusions :

« ah oui, tu es psy du travail en fait » (alors en ce qui me concerne oui mais pas que… et en + ça dépend de la demande et de la prestation enfin bref cela devient confusant !)

 

-         Les tendances :

« ouais comme tout le monde quoi ! » (il paraîtrait que c’est une mode… lancée par Socrate en personne)

 

-         Les hors-sujet :

« ah ba tu tombes bien tu vas m’aider, j’ai besoin de me remettre au sport, tu peux me faire un programme ? » (écoute : non... car en fait moi aussi, j’en aurais bien besoin après une ou deux raclettes)

 

Rassurez-vous, j’ai aussi des réactions curieuses et intéressantes comme :

-         Waouh c’est trop bien ! (oui, je sais, on me le dit souvent ! encore ! :))

 

Cela dit j’aimerais aujourd’hui évoquer celle-ci :

 

« Ah oui ? coach en quoi ? »

 

Et bien figurez-vous que j’en reste coi !

 

Le coaching est à mon avis une pratique, une posture, des techniques et outils qui permettent d’accompagner une personne, un groupe ou une équipe d’un état présent (A) à un état désiré  (B) et dans la mise en œuvre des actions qui participent à ce changement.

 

En gros, le coaching peut s’adapter à une problématique ou une autre.

 

De ce fait, lorsque l’on est coach professionnel, pourrait-on potentiellement accompagner sur n’importe quelle situation de notre client ?

 

Ce qu’il y a c’est que je ne me sens pas à l’aise de répondre « coach en (à peu près) tout ». Et pourtant, j’accueille n’importe quelle situation de mon client (c’est mon côté open).

 

Alors j’ai questionné ces interlocuteurs sur ce qu’ils pouvaient attendre comme réponses et cela a donné des réactions comme celles-ci :

« Coach en emploi »

« Coach de vie »

« Coach sportif »

« Coach de dirigeants »

« Coach en PNL »

« Coach scolaire »

 

En creusant avec mes interlocuteurs, j’en suis arrivé à deux cas de figures :

-         1er cas de figure : il y a un amalgame entre coaching/coach (qui concerne une demande d’accompagnement vers un objectif) et conseil/conseiller/consultant (qui concerne une demande de conseil ou d’un avis d’expert)

  • sur les démarches de recherche d’emploi : vous avez alors affaire à un consultant en mobilité ou transition professionnelle, qui va vous apporter des conseils (CV, LM, techniques d’entretien, mise en relation avec les entreprises et organismes de formations etc…). Bien que le consultant puisse également être coach, ce n’est pas cela du coaching.

  • sur le style de vie : vous avez à faire à notre magnifaïque Cristina Cordula ! …ou autres professionnels qui vous apportent conseils de relooking, de beauté, de bien-être, de bien manger… pour vivre épanoui et heureux en ce début du XXIème siècle (et n’oubliez pas de manger 5 fruits et légumes par jour surtout après la raclette !).

  • sur un programme sportif : bien que l’on ait souvent à faire à du coaching (oui, on a un peu « emprunté » le terme au secteur sportif il faut l’admettre), la frontière entre conseil et coaching est souvent floue. Attention, parfois certains coachs sportifs apportent une expertise alors que d'autres, qui n’ont pas forcément l’expérience ni les muscles de leur client, apportent tout le soutien et l’accompagnement vers leur objectif de succès (et ça c’est du coaching !).

  • sur des connaissances et soutien scolaire : vous avez à faire à un professeur particulier qui vient vous apporter une connaissance, un plus, des exercices pratiques, un autre regard ou une autre correction que l’élève n’a pas (ou pas assez) à l’école.

En effet, le coaching ce n'est pas du conseil. Donc dans ce cas de figure, il m'est difficile de répondre « coach en quelque chose » si mon job ne consiste pas à apporter une expertise.

 

-         2ème cas de figure : lorsque le coach en quelque chose est un coach qui a choisi de se spécialiser dans une population donnée ou dans l'utilisation d'outils en particulier et qui va donc se définir comme :

  • Coach de vie : un coach qui est spécialisé auprès d’une clientèle avec des situations et objectifs de vie personnelle ; cependant, les situations évoquées par le client sont-elles systématiquement cloisonnées à la sphère personnelle ? qu’en est-il lorsque le client évoque une situation qui est teintée de perso, de pro, de social ? Les domaines de vie ne peuvent-ils pas s’influencer les uns les autres ? ou a minima être interconnectés ?

  • Coach de dirigeants : un coach qui a comme client une population de dirigeants. Or le coach de dirigeants est-il simplement un coach qui a choisi de développer sa clientèle auprès d’une population de dirigeants ? Bien entendu, le coaching de dirigeants, tout comme le coaching d’une autre population, fait appel à une posture et à des outils adaptés au client. Cependant, si je ne coache pas uniquement des dirigeants, comment puis-je me définir ?

  • Coach emploi : un coach qui s’est spécialisé sur une population en recherche d’emploi

  • Coach scolaire : un coach qui s’est spécialisé sur une population adolescente étudiante

  • Coach en anglais : un coach qui a décidé de cibler une population souhaitant un coaching… en échangeant en anglais (et non des cours ou des conseils pour mieux parler la langue de Shakespeare if you see what I mean)

  • Coach en PNL : un coach qui coache en utilisant cette fabuleuse boîte à outils.

  • Coach tout court : un coach qui a décidé que son identité ne reposait pas sur une population en particulier… mais alors sur quoi repose-t-elle ?

En ce qui me concerne, j’ai choisi de ne pas reposer mon identité sur le choix d’une clientèle mais plutôt sur l'utilisation d'outils variés : PNL, analyse transactionnelle, psychologie des émotions, techniques de communication interpersonnelle…

 

Cela dit, je n’ai pas encore répondu à la question « tu es coach en quoi »…

 

Et vous alors ? Vous êtes coach en quoi ? 

 

Flash de dernière minute : en complément des outils précédemment cités, j’ai choisi d’explorer l’outil de l’improvisation théâtrale afin d’intégrer différentes techniques dans les accompagnements que je propose. (Attention spoiler : j’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai mon premier cours d’impro ce soir ! :)).

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload

© Copyright 2020 ingcoaching by Thibaut Chassaing | Tous droits réservés | mentions légales | tch@ingcoaching.com

  • Gris Icône Instagram